Mon chat est asthmatique

asthme du chat

Comme chez l’homme, l’asthme chez le chat est une inflammation chronique des voies aériennes. Bien qu’incurable, il est généralement gérable avec les bons soins et médicaments, et les chats atteints de cette maladie mènent normalement une vie heureuse et active.

Les causes de l’asthme chez le chat

L’asthme chez le chat est une affection liée à l’immunité et les crises peuvent souvent être provoquées par une allergie ou un stress. Parmi les facteurs déclenchant soupçonnés figurent le pollen, l’herbe, la moisissure, les acariens, la fumée de tabac, la litière pour chats, les produits d’entretien ménager et même certains aliments.

L’affection se développe généralement entre deux et huit ans, avec une prévalence légèrement plus élevée chez les chats femelles. Certaines races ont également une prédisposition génétique à la maladie, comme les chats siamois et himalayens.

Les symptômes de l’asthme chez le chat

Les principaux symptômes de l’asthme chez le chat sont :

  • des difficultés respiratoires ;
  • une respiration rapide ;
  • des difficultés à respirer après un effort ;
  • une augmentation de la déglutition ;
  • une tendance à garder la bouche toujours ouverte ;
  • manque d’énergie ;
  • fatigue ;
  • quinte de toux.

Si votre chat présente l’un des symptômes ci-dessus, même s’ils sont intermittents, vous devriez en parler immédiatement à votre vétérinaire. Toute toux ou respiration anormale est un problème de santé grave, car les poumons sont enflammés. Ronflement ou respiration bruyante au repos n’est pas nécessairement un signe d’asthme.

Le diagnostic de l’asthme chez le chat

Il n’existe pas de test unique pour diagnostiquer avec précision l’asthme. D’autres affections qui imitent les symptômes devront d’abord être exclues, y compris les maladies cardiaques, les vers du cœur, les vers pulmonaires et les infections respiratoires.

Votre vétérinaire va d’abord écouter la poitrine de votre chat avec un stéthoscope et peut parfois faire un test sanguin pour rechercher une concentration élevée de globules blancs, ce qui peut être associé à la maladie car elle signale une réaction allergique.

Si le test sanguin indique que votre chat souffre d’asthme, une radiographie pulmonaire peut alors être faite pour examiner l’état des poumons .

La crise d’asthme chez le chat

Lors d’une crise d’asthme de faible intensité, votre chat va normalement commencer à tousser et à lutter pour arrêter de tousser. Il peut essayer de garder son cou le plus droit possible et aussi essayer de garder la tête près du sol pendant qu’ils toussent, avec une respiration sifflante.

Lorsque votre chat a une crise d’asthme de forte intensité, la respiration devient difficile. Il sera incapable de faire quoi que ce soit, et dans les cas extrêmes, il peut commencer à haleter, avoir l’air effrayé et cracher du mucus ainsi que baver. Si cela se produit, il est très important d’appeler immédiatement le vétérinaire ou de le conduire au service d’urgence le plus proche.

Que faire si votre chat fait une crise d’asthme ?

En cas de crise d’asthme, restez calme, prenez les médicaments prescrits par votre vétérinaire et assurez-vous que le chat soit dans un endroit calme et bien aéré.

Si votre chat est en détresse et qu’il est en proie à une forte crise d’asthme, contactez immédiatement votre vétérinaire. Si vous devez l’emmener chez votre vétérinaire, assurez-vous que votre voiture est bien ventilée avec une fenêtre ouverte pour laisser entrer beaucoup d’air frais. Évitez de le stresser davantage, car cela peut aggraver la crise et votre chat aura déjà très peur.

Le traitement de l’asthme du chat

Il existe deux principaux types de traitement pour traiter l’asthme chez le chat : les médicaments anti-inflammatoires, comme les corticostéroïdes pour réduire l’inflammation, et les bronchodilatateurs, qui aident à élargir le passage de l’air du chat si nécessaire. Les médicaments antihistaminiques peuvent aussi être utilisés lorsque les chats n’ont pas répondu positivement aux autres traitements.

Les médicaments sont souvent administrés par inhalateur, mais ils peuvent aussi être administrés sous forme de comprimés ou d’injection. Si un inhalateur est recommandé, assurez-vous que vous savez comment l’utiliser, en suivant les conseils de votre vétérinaire. Les inhalateurs utilisés par les Hommes fonctionnent différemment de ceux prescrits pour les chats parce que vous ne pouvez pas demander à votre animal de respirer profondément pour déclencher la libération du médicament.

Les soins préventifs

Bien qu’il n’ y ait pas de remède, vous pouvez prendre des mesures pour réduire la probabilité que votre chat souffre d’une crise d’asthme. Des tests d’allergie peuvent être effectués afin de vous permettre d’établir la cause fondamentale de la maladie et d’éliminer les éléments déclencheurs dans la mesure du possible.

Évitez de fumer à proximité de votre animal ou d’utiliser des parfums, des assainisseurs d’air ou tout autre produit aérosol car ils peuvent aggraver la situation, tout comme les litières pour chats qui créent beaucoup de poussière ou sont parfumées. Comme le stress peut aggraver la maladie, assurez-vous que votre chat reste aussi détendu que possible en tout temps.

L’obésité peut également augmenter la gravité de l’affection, il est donc important de garder votre chat en forme et de lui fournir une bonne alimentation.

C’est aussi une bonne idée de tenir un journal de toutes les crises d’asthme dont souffre votre chat, en notant l’heure et la date, la gravité et le traitement administré afin d’obtenir une image des tendances saisonnières ou des facteurs environnementaux qui peuvent déclencher des symptômes chez votre animal. Prendre une vidéo pour montrer à votre vétérinaire peut s’avérer très utile.

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *