Les premiers jours du chiot à la maison

les premiers jours du chiot

Vous venez de faire l’acquisition ou l’adoption d’un chiot et il est temps maintenant de le ramener à votre domicile. Il est très important que ces premiers jours de cohabitation se passent dans les meilleures conditions afin de partir sur des bases saines et permettre à votre chiot de bien se familiariser avec son nouvel environnement. Pour cela, au début, il est indispensable que vous ou une personne de votre foyer vieille scrupuleusement sur le chiot pour éviter tout accident ou incident.

Instaurer des règles dès l’arrivée du chiot

Pour que tout se passe pour le mieux, il est indispensable d’instaurer des règles de vie dès le début. Point important, il faut reste cohérent, si c’est non une fois, c’est toujours non (pareil pour le oui). En parlant de cohérence, il faut que cela soit clair pour tous les membres du foyer qui doivent tous donner les mêmes consignes au chiot.

Une période d’adaptation est nécessaire

Le changement est radical pour votre chiot qui va passer d’une vie à l’élevage où ils étaient avec sa fratrie à une vie chez des personnes qu’il ne connait pas. Il va avoir besoin de quelques jours voire quelques semaines pour appréhender les lieux, les objets et les différents bruits du quotidien tels que la télévision, le lave-vaisselle, la machine à laver etc. Si vous constatez que votre chien est effrayé par un bruit, restez le plus calme possible, continuez ce que vous étiez en train de faire et ignorez votre chien comme s’il ne se passait rien. Ne le prenez surtout pas dans votre bras pour le caresser et le réconforter car cela validerait son comportement de peur.

Les premières nuits du chiot

Quand votre chiot va arriver à la maison, vous devez établir une zone ou une pièce dans laquelle il passera ses nuits. Quelques petits conseils avant toute chose : cette zone ne doit pas être en plein courant d’air, ni dans un lieu de passage pour que le chien ne contrôle pas le passage de chaque membre du foyer, dans un endroit calme où il puisse se reposer tranquillement sans que l’on vienne le déranger.

Il y a fort à parier que votre chiot va pleurer les premières nuits en espérant que vous veniez le voir et en espérant également que vous l’emmeniez avec vous dans votre chambre. Ne faites surtout pas cette erreur car après il sera très difficile de refaire dormir votre chiot dans cette pièce attitrée. Laissez-le pleurer les premières nuits même si cela vous déchire le cœur et prévenez vos voisins qu’ils ne soient pas surpris ou déranger par les pleurs en leur expliquant bien que cela ne dura que quelques jours.

L’apprentissage de la propreté

Au début votre chiot ne sera pas capable de se retenir plus d’une heure ou deux donc il faudra le sortir toutes les 1h30 2h pour anticiper ses besoins. Quand votre chiot fera pipi dehors, il faudra le félicitez vivement et le récompenser. S’il fait ses besoins à l’intérieur, dites lui fermement non uniquement si vous le voyez faire. Le chien est un animal qui vit l’instant présent, cela ne sert à rien de le punir 15 minutes après, il ne comprendra pas la raison de votre colère.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *