La puberté de la chienne

Arrive le jour où l’on s’aperçoit que l’adorable chiot s’est transformé en — une jolie petite ou grande — chienne ou en un ardent petit — ou grand— chien ! Elle, avec ses premières chaleurs, lui avec son envie de fuguer pour retrouver celle qui l’attire irrésistiblement !

Et vous voilà soudain confronté à une étape importante de sa vie de chien, mais à laquelle vous n’aviez peut-être pas songé en adoptant votre chiot ! Alors, vous qui êtes sans doute inexpérimenté en la matière, comment aborder ce cap de la puberté de votre chien qui va lui permettre de devenir père ou mère ?

Le bon âge

Pour la femelle, l’âge des premières chaleurs se situe, selon les races, entre 7 et 15 mois. Pour la faire saillir, on conseille d’attendre les troisièmes chaleurs. Bien qu’une chienne puisse procréer tous les six mois, une saillie par année est recommandée pour préserver son bon état physique, et ce, jusqu’à l’âge limite de huit ans.

Conseils pour la reproduction

Ne jamais exposer une chienne à une saillie tant que sa croissance n’est pas achevée, sa condition physique pourrait en souffrir. En ce qui concerne le mâle, dès l’âge de 15 à 18 mois, il est apte à saillir, et cela, autant de fois qu’il le pourra, car on assure dans les milieux autorisés que le nombre de saillies n’a pas d’incidence sur sa santé. Comme pour la femelle, vers l’âge de huit ans, le pouvoir fécondant du sperme du chien s’amoindrit, signant ainsi la fin de sa carrière de procréateur.

Le choix du partenaire

Si vous voulez que vos futurs chiots soient beaux et d’une santé sans faille, soyez attentif au choix du partenaire. Avant tout, demandez le pedigree du mâle qui va saillir votre chienne et vérifiez bien que celui-ci ou ses ascendants ne sont pas porteurs de tares génétiques. Soyez vous-même vigilant et faites examiner la santé et l’absence de défauts génétiques de votre chienne par votre vétérinaire.

Quand tout sera établi, choisissez le moment opportun du cycle qui se situe généralement entre le dixième et le quinzième jour des chaleurs. De toute façon, le comportement de votre chienne vous renseignera mieux que tout calcul sur la période propice d’accouplement. La queue dressée mettant à découvert la vulve imprégnée de sécrétions jaunes signale le moment où la fertilité est à son maximum.

La gestation

La gestation dure entre 57 et 65 jours. Si, pendant le premier mois, votre chienne peut mener une vie normale, dès le début du second mois, elle a droit à des attentions particulières. Ainsi, ne l’exposez pas à de longs voyages en voiture, ne l’associez pas à des sports violents ou à toutes sortes d’activités qui demandent des efforts soutenus. Donnez-lui une nourriture plus abondante et plus riche et mettez-la à l’écart des autres animaux de la maison, si vous en avez. Et surtout, n’oubliez pas de lui administrer un vermifuge 15 jours avant la mise bas afin d’éviter la contamination des chiots.

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *